single

Léandre Boudreault

Léandre Boudreault

J’ai aimé les «après pratique».

Chansons à répandre a été pour moi une expérience enrichissante. Ce fut aussi pour moi une très belle occasion de mieux connaître le groupe Dentdelion. Être avec eux et mes amis autour d’une table, pour faire de la musique et chanter toutes sortes d’harmonies de Dana, c’était full le fun. J’ai aimé les «après pratique». Les conseils de Claude au violon et tous les trucs que Colin m’a donné et d’entendre Béatrix au violon, Denise à la flûte, c’était magique. En d’autres mots. J’ai adoré Chansons à répandre. Vive ce projet!!!!!!!!!!!!

L’empêchement

Quand j’ai parti de mon pays pour m’en aller en France (bis)
Toutes les nouvelles me sont venues (turlutte)
Toutes les nouvelles me sont venues, que ma maitresse ne m’aimait plus (bis)

Là j’ai sauté sur mon chapeau ma bride aussi ma selle
Droit au château m’en fut allé
Droit au château m’en fut allé, trouver la belle pour lui parler

Quand elle me voit venir là bas son petit coeur soupire
Qu’avez vous donc tant soupirer
Qu’avez vous donc tant soupirer, j’ai su vous étiez publiée

Oui publiée oui je le suis que Dieu bénisse les choses
Dimanche aura mon dernier ban
Dimanche aura mon dernier ban, tâchez d’lui mettre empêchement

Quand le dimanche est arrivé le curé monte en chair
Écoutez tous petits et grands
Écoutez tous petits et grands, je vais vous publier un ban

Le beau galant prit son chapeau au curé il s’avance
Ne publiez donc pas ce ban
Ne publiez donc pas ce ban, moi je lui met empêchement

Il y a sept ans que je l’aimais et puis je l’aime encore
S’il y a sept ans que vous l’aimez
S’il y a sept ans que vous l’aimez, il est bien juste que vous l’ayez

Source : Archives de l’Université de Laval à Québec, QC. C’est Claude Méthé qui me l’a fait connaître.

Histoire de pêche

J’me suis fais faire un p’tit bateau pour aller a la pêche (bis)
Quand même que ça se s’ras pas l’ plus beau faux pas qu’ça nous empêche (bis)
D’abord qu’on se diverti / Qu’on mange a son appétit
Qu’on boit et l’on cris / Que l’on chante et on ris
Quand t’on part a la pêche (bis)

Une chose qui n’faut pas oublier quand t’on va a la pêche
C’est tout d’abord de s’amuser sans que rien nous arrêt
Une marmite ou un chaudron / Pour fricotter le lardon
Faire frire le poisson / Faire frire le mouton
On frit toute la pêche

Quand vous serez rendu sur l’île sur l’île de le pêche
Vous jetterez vos lignes à l’eau non pas sur la terre sèche
Aussi tôt qu’le poisson mord / Courez y vite et bien fort
Tirez sans retard / Le poisson est mort
Voila s’que sait que la pêche

Une chose qui n’faut pas oublier quand t’on va a la pêche
C’est de la bière en quantité autant qu’on peut en boire
Que chacun dans sa maison / S’en retourne gai comme pinson
Fière de ma chanson / Charger de poissons
Qu’on va prendre a la pêche

Un couplet m’est demandé sans ma chanson de pêche
S’est pour se pauvre Yves Lambert qui n’peut pas faire la pêche
Il a un malheureux défaut / C’est d’boire et de manger trop
Coucher sur le dos / Plein de bière et fricot
Il peut pas faire la pêche / Il peut pas faire la pêche

Source : Archives de l’Université de Laval à Québec, QC. Chanson de Marie Mallette, collecté par M. Gagné de St-Georges-de-Bauce. Et c’est Jean François Branchaud qui me l’a fait connaitre.

  • Partenaires

    • Assemblée Nationale
    • Conseil des arts et des lettres du Québec
    • Culture et Communications Québec
    • Desjardins – Caisse du sud de la Matawinie
    • Emploi Québec
    • Municipalité de Saint-Jean-de-Matha
    • SODEC