single

Raphaël Dubeau

Raphaël Dubeau

Pour ma part, j’ai été privilégié de faire parti du projet Chansons à répandre.  J’ai beaucoup apprécié car ce projet m’a permis d’enrichir mon bagage musical notamment en prenant quelques leçons de guitare avec les membres du groupe Dentdelion et en perfectionnant la maîtrise de ma voix .

ce projet m’a permis d’enrichir mon bagage musical

Aussi, ce projet m’a permis de découvrir cette excellente formation très dynamique et talentueuse composée de personnes remplies de générosité et d’apprendre des chansons traditionnelles dont j’admire grandement les arrangements musicaux.

Assis contre le poêle moé j’en sais pas plus long

Mon père n’avait fille que moi (bis)
Encore sur la mer il m’envoit

Rond pis dérond la bonne femme appareillée pour danser le cotillon
Traine la paillasse bout à bout de la maison
Assis contre le poêle moé j’en sais pas plus long (bis)

Encore sur la mer il m’envoie / Le marinier qui m’y menait
Le marinier qui m’y menait / Il devint amoureux de moi
Il devint amoureux de moi / Il dit la belle embrassez-moi
Il dit la belle embrassez-moi / Oh non monsieur je n’oserais
Oh non monsieur je n’oserais / Car si mon papa le savait
Car si mon papa le savait / Fille battue ça serait moi
Fille batue ça serait moi / À grand coup de manche à balais

Cette chanson-là provient de mon arrière-grand-père Albert Gravel que je n’ai malheureusement pas connu. Donc, elle m’a été transmise par mon grand-père Gilles Gravel qui est venu un dimanche matin nous fredonner cette chanson. Nous vous laissons le plaisir de la découvrir.

Le sassage

J’ai composé cette chanson pour vider verres et flacons
J’ai composé cette chanson ce n’est pas une nouvelle
Répondez-la si vous voulez j’va vous la chanter pareille

Un jour je demande à ma femme qu’est-ce que je vais faire aujourd’hui
Qu’est-ce que tu vas faire aujourd’hui tu vas sasser d’la farine
Ha va t’en donc chercher un sas chez la plus proche voisine

Je n’étais pas sitôt entré ma femme est venue me chercher
Ma femme est venue me chercher à grands coups de sassoire
À vient-en vite à la maison car t’a dl’ouvrage à faire

Pardon ma femme pardon ma femme pardon ma femme pour cette fois
Pardon ma femme pour cette fois j’t’ac mon ami Grégoire
J’étais allé au cabaret moé qui ne voulait point boire

Le sassage provient également de mon arrière-grand-père Albert Gravel. Cette chanson raconte l’histoire d’un couple assez cocasse qui vivait dans l’ancien temps. Place au spectacle!

  • Partenaires

    • Assemblée Nationale
    • Conseil des arts et des lettres du Québec
    • Culture et Communications Québec
    • Desjardins – Caisse du sud de la Matawinie
    • Emploi Québec
    • Municipalité de Saint-Jean-de-Matha
    • SODEC