Hommage à un porteur de tradition en chanson à la Grande Fête du chant traditionnel: M. Rémi Landry

single

Rémi Landry

La troisième édition de la Grande Fête du chant traditionnel a été porteuse d’émotions de toutes sortes, d’échanges, de rencontres, tout cela à travers une foule de chansons interprétées en divers lieux et situations, pendant la fin de semaine du 20 au 22 mai dernier en Matawinie.

Le groupe Hommage aux aînés était en vedette le samedi soir et a généreusement servi son public avec environ 3 heures de chanson, invitant les artistes présents dans la salle à monter sur scène, au grand plaisir de tous. Le moment d’émotion et d’attendrissement de cette soirée fut sans doute l’hommage rendu à monsieur Rémi Landry, de Crabtree, par son fils Michel et son petit-fils Jean-Benoit, membre du groupe de musique traditionnelle Belzébuth.

Michel a ouvert le bal en présentant le parcours de son père et en évoquant quelques anecdotes ayant trait à sa connaissance d’un vaste répertoire de chansons et des circonstances familiales où l’on chantait. Jean-Benoit a enchaîné avec une chanson de son grand-père, suivi de Michel et finalement de monsieur Landry qui ne manquait pas d’assurance malgré son peu d’habitude du public et son âge certain. Philippe Jetté, un ami de la famille et passionné du domaine du patrimoine vivant, lui a ensuite remis le magnifique Rossignol d’argent, créé pour la Grande Fête du chant par Michel Boire, qui symbolise la transmission d’un aîné à un plus jeune. Une courte chanson chantée par les trois hommes Landry, toujours répondues par les chanteurs d’Hommage aux aînés, a clôturé l’hommage. Plus de quinze personnes de sa famille accompagnaient monsieur Landry à cette soirée, qui laissera sûrement un souvenir mémorable à chacun car tous ont été très sensibles à la reconnaissance témoignée à leur proche. Il est primordial pour le CRAPO et le CPVL, les organisateurs de l’événement, de mettre en valeur les porteurs de tradition, ceux qui au cours de leur longue vie, ont appris et transmis tant et tant de chansons et donné le goût à d’autres de faire vivre ce répertoire.

La Grande Fête du chant traditionnel est certainement un lieu privilégié pour mettre en valeur ces aînés et favoriser les échanges inter générationnels. À qui l’honneur en 2012?


Nos partenaires